25/05/2016 - Version #30 : JEFF (THE ONES)

« Toi et moi se pare de nouvelles couleurs vendéennes avec une nouvelle version épique que nous offre Jeff DESSANGES, le guitariste de THE ONES. Qui plus est, un double solo, une première du genre. Le groupe The Ones a frappé fort avec son premier album, "The Great Unknown", disque rock et mélodique à la hauteur des meilleurs combos de la scène britpop. Un album puissant sur lequel figure d'ailleurs un invité d'honneur, Boris Jardel, venu jouer sur le titre "Liars". The Ones ont enregistré en mars deux titres live et un nouvel EP est en cours. A suivre donc ! Et en attendant, ne passez pas à côté de leur album. »
Matt Murdock
lien The Ones : https://www.facebook.com/TheOnesOfficiel

01/06/2016 - Version #31 : FRED MARIOLLE

« Difficile de présenter Fred Mariolle,notre prochain invité en quelques lignes.

Cet ancien collaborateur à Guitar Part, s'est fait connaître avec Hertz&Silence (power trash) avec qui il effectuera deux albums. Puis le trio Masala où il officiera également en tant que producteur. En parallèle il fera partie de la reformation de Treponem Pal en 2007, avec qui il fera un bon tour d'Europe. On le retrouvera également aux côtés de Thuy dans Ina Ich, ou dans No One Is Innocent lorsque son ami Shanka s'absentera avec son projet The Dukes.

Puis Fred intègre le groupe Demians en 2010, Le Pied De La Pompe en 2013 et plus récemment le fabuleux Collectif 13.

Nous voici donc avec un 31e solo de l'infini qui envoie du lourd ! Enjoy et merci beaucoup Monsieur Mariolle. »

Manu

Lien FB Fred : https://www.facebook.com/fred.mariolle

Photo : Manu Bezely

07/06/2016 - Version #32 : Damien JARRY (Cello)

« J'ai rencontré Damien lors d'une interview radiophonique commune alors qu'il officiait aux claviers dans le groupe Versus. Découvrant alors toutes les facettes de cet attachant personnage, je lui proposais quelques temps plus tard d'interpréter au piano et au violoncelle les arrangements de « Tenki Ame » en compagnie du harpiste Christophe Saunière sur le EP du même nom.

Damien est également compositeur, interprète, concepteur graphique, directeur artistique ou metteur en scène (Odino, Le Petit Roi Lion, Musique Enjouée …). On peut le retrouver également dans divers projets musicaux comme « Républic of Rock'n Roll », « Secret Garden » ou le fameux « Queen Concerto», une adaptation très personnelle (violoncelle-piano) du fameux groupe de Freddy Mercury, qu'il a monté avec son frère Thomas.

Et quand son planning le permet il nous honore de sa présence sur scène, je ne rate évidemment pas une occasion de l'inviter ! Toute l'activité de cet incroyable personnage, que je suis fière de compter parmi mes amis, est à suivre ici : http://www.damien-j-jarry.com »

Manu

14/06/2016 - Version #33 : Jean-Marc MILLIÈRE

Jean-Marc Millière, globe-trotteur humaniste, photographe, bouquiniste sur les quais de Seine de Paris et ex-guitariste du groupe franco-américain « Lemon Squeezer », des groupes suédois « Atomic Playboys », « Riff Raff », « Mudslide » et du groupe britannique « God told us to do bad things » crée en 2012 le groupe « « SONIC WINTER » a Glasgow en Ecosse avec son ami Francis Girola.

Sonic Winter est un véritable collectif international (suédois, canadiens, britanniques...) d'amis musiciens talentueux rencontrés au cours de nombreux voyages. Nous y retrouvons notamment Laurent Duval (Manu) a la basse et son frère Philippe Duval (The Duvals...) au chant sur plusieurs titres des deux albums du groupe "Magical Silver Bullets & Hell Birdsongs" (2014) et "Party War on The Killing Floor" (2016).  Sonic Winter s'inscrit dans l'univers rock des années 60 à 70 sans pour autant se fixer de limite. Toute une histoire, celle de chacun des musiciens mais aussi celle de nombreux épisodes historiques.Amoureux du blues (fan de Black Sabbath, Uriah Heep, Deep Purple et Jimi Hendrix), la base de jeu de Jean-Marc Millière, est toujours a la recherche du groove et de la mélodie sur quelques notes pour ses compositions. 

Après nous avoir shooté magnifiquement en noir et blanc lors d'un concert en janvier 2015 date de notre belle rencontre, Jean-Marc nous offre ici un 33e solo de l'infini pur et élégant. Merci ! 

Les liens Sonic Winter :

https://www.facebook.com/SonicWinter

http://sonicwinter.bandcamp.com/

21/06/2016 - Version #34 : Sven KABALLERO (CACHEMIRE)

« Stéphane Chevalier aka SVEN KABALLERO, est auteur-compositeur, un bassiste, batteur, chanteur et guitariste très connu de la scène nantaise et hexagonale. Je le connais depuis longtemps pour l'avoir suivi dans ses multiples et exemplaires formations : Tequila avec Philippe Ménard, SDF, Iao, Kiemsa, … citons également Bigouden Sisters avec Didier Migault, Kabba Kabba Hey avec Kévin Chamberlin, Super Youpi avec Martial Aurousseau (Dolly&Co) ou Sumotroniqx avec Stit. Cela fait 35 ans que Sven Kaballero parcourt les scènes et depuis 2012, on le retrouve dans l'explosif groupe CACHEMIRE qui sort son single et clip "Qu'est ce qu'on attend" avec Didier Wampas et Dick Rivers !

« Cachemire prône l'efficacité entre riffs de guitares hérités des 70s et mélodies offensives (…). Il séduira les nostalgiques des Sheriff et d'un certain punk rock à la française, mais par ses côtés plus propres, il rappellera Téléphone en un peu plus sauvage » signe Rock&Folk.

Antoine De Caunes annonce avoir retrouvé ses « enfants du rock » après les avoir convié sur le plateau du « Grand Journal ». Vous l'aurez compris, c'est encore du bon et du lourd qui vous attend pour cette 34e version de « Toi et Moi ».

Stéphane, fils du célèbre batteur de jazz Jean « Popof » Chevalier, disparu tristement l'année dernière, est un artiste complet et généreux et c'est un grand plaisir pour nous qu'il ait accepté de se prêter au jeu du solo de l'infini. Merci Mister Sven ! » Manu

Suivre Cachemire : www.cachemiremusic.fr

28/06/2016 - Version #35 : Renaud DRUEL (Coffees&Cigarettes)

"Renaud DRUEL nous offre un « solo » original et particulier version freestyle puisqu'il nous a fait la surprise d'écrire et d'interpréter un pur texte pour l'occasion !

Nous avons rencontré Renaud avec son projet COFFEES&CIGARETTES lors d'une date commune en région parisienne. Séduits par son duo à l'univers cinématographique et victorien, qui mélange hip hop Chanson et Rock'n Roll, nous le suivons désormais à la trace. Guitariste dans de nombreuses formations dont Hors la loi, et Une Part de la rue, cet auteur-compositeur, guitariste, chanteur et vidéaste a sorti son 1er album « London Western » chez Tekini Records (chez Matt et moi donc ;-) en 2014.

Coffees & Cigarettes est actuellement en pleine tournée avec plus de 100 dates jusqu'en avril 2017 et prépare un nouvel album.

Renaud et son excellente acolyte Caroline Pauvert au violon seront notamment le 26 Novembre 2016 à la Dame de Canton à Paris !" Manu

Pour ne rien rater :
www.facebook.fr/coffeesandcigarettesband
www.coffeesandcigarettes.org

Photo : Vision Full Frame Photographie

Retrouvez le texte  freeststyle de Renaud sur Toi et Moi : https://soundcloud.com/emmanuelle-monet/toi-et-moi-version-renaud-druel-coffeescigarettes-solo-de-linfini-35

05/07/2016 - Version #36 : Stéphane GUICHARD

(Les Soucoupes Violentes)

« Les Soucoupes Violentes a été l'un des grands groupes de rock des années 80. Ils se sont malheureusement séparés à l'orée des 90's, après une poignée d'albums qui, aujourd'hui encore, restent de pures références pour beaucoup d'entre nous. En 2009, le groupe s'est reformé avec l'album "S'attendre au pire", et je suis complètement passé à côté. Il y a quelques mois je tombe, au hasard d'un lien internet, sur un nouveau titre extrait d'un nouvel album des Soucoupes, "Sur tes lèvres". Grosse claque ! ouh ! Écoute de l'album, seconde claque. Stéphane GUICHARD, le guitariste chanteur du groupe n'a rien perdu de son mordant. Toujours sa voix de branleur punk 60's parfaitement maitrisée, toujours cette guitare acérée, incisive, qui a encore gagné en maturité. Voilà, vous savez ce qui m'a poussé à contacter Stéphane pour lui demander de nous faire un Solo de l'infini. Même si nous ne nous connaissons pas, il a accepté et nous a envoyé sa version. On s'attendait à un déluge de feu façon Johnny Tonnerre, il nous a offert une petite merveille d'arpèges byrdsiens. Probablement le solo le plus proche de l'idée de départ de cette chanson que Manu avait rêvé comme un hommage aux ambiances aériennes de Jason Lytle. »

Matt

Nouvel album "Fort Intérieur"

Lien Soucoupes Violentes : https://www.facebook.com/Les.Soucoupes.Violentes/?ref=ts&fref=ts

Photo : Benoit Fatou

14/07/2016 - Version #37 : Kévin CHAMBERLIN

"En quelques années, Kevin CHAMBERLIN s'est taillé une jolie place au sein de la scène rock nantaise. Avec Kabba Kabba Hey, le groupe tribute des Ramones qui met le feu dans l'Ouest, mais aussi avec Ydoll (le choix du nom du groupe n'est pas tout à fait innocent), le combo qu'il a formé avec sa compagne Alexandra. Avec un calme et une décontraction qui forcent le respect, armé de sa guitare ou de sa basse, le fils de Micka fait honneur au talent musical de la famille Chamberlin. J'en connais deux quelque part là-haut qui doivent suivre son parcours avec fierté."

Matt

Suivre Kévin :

https://www.facebook.com/Ydoll44/?fref=ts

https://www.facebook.com/KABBA.KABBA.HEY/?fref=ts

20/07/2016 - Version #38 : Eric HONSTETTRE (Blisters)

« Eric HONSTETTRE est un chanteur, guitariste, compositeur et producteur bien connu de la scène rock et Rythm'n blues nantaise. Je l'ai connu alors qu'il officiait dans le fameux groupe « KEEP COOKIN' MAMA » dans les années 90. Il effectuera alors des concerts ponctuels avec Philippe MÉNARD, Pat O'MAY, DAN AR BRAZ … En 1996 il intègre les BLISTERS pour un petit bijou d'album rock mélodique « Waiting for the sweetest home », culte pour moi comme pour ceux qui ont eu la chance de les voir sur scène. Début 2000, il compose et produit l'album éponyme « DESGARS » dans lequel il joue également du clavier. Depuis Eric dit Riko se passionne pour les reprises des années 70 sous le nom d'Eric H, un album en français est d'ailleurs en préparation ainsi qu'un projet avec Jorge CUMBO, compositeur et chanteur argentin joueur de Kena qui a notamment tourné pendant 2 ans avec Paul SIMON et enregistré « El Condor Passa ». À suivre de près donc Monsieur Eric HONSTETTRE, tout comme cette magnifique version de "Toi et Moi" jouée dès le début, impeccable, touchante et superbement produite et mixée, destinée au départ pour le concours du solo de l'infini ! Merci. »

Manu

27/07/2016 - Version #39 : Philippe Miró

« Un solo envoyé humblement par le biais du concours nous permet de saluer l'artiste Philippe Miró. Saxophoniste de jazz, guitariste et auteur-compositeur, Philippe nous offre sa version, juste pour le plaisir, le fun de participer à notre projet du solo de l'infini (qui n'en finit décidément plus de nous régaler …). Après avoir participé à la Star Academy en 2002, collaboré avec de nombreux artistes dont Birdy Nam Nam, Jérémy Chatelain, Nolwenn, Maktav, Damien Sargue ... Philippe a sorti son 1er album « De tout droit à tordu » en 2014. Un album qui oscille entre ses influences anglo-saxonnes et son amour pour la chanson française traditionnelle. Actuellement on peut retrouver Philippe Miró sur disque et sur scène dans « Les Petite Bourrettes » groupe indé et intègre qui totalise + de 800 concerts en France et en Europe ! À noter entre autres le concert parisien du 7 octobre prochain au Café De La Danse. Merci Philippe pour ce joli cadeau ! »

Manu

Suivre l'actualité de Philippe :

https://www.facebook.com/fan.Les.Petites.Bourrettes/?fref=ts

https://www.facebook.com/philippe.miro.5?fref=ts

03/08/2016 - Version #40 : Hervé Paul

Originaire d'Annecy, le chanteur Hervé Paul a commencé sa carrière avec le groupe mod Floo Flash, qui conjuguait avec talent mélodies et textes en français. Au début des années 90, il se lance dans une carrière solo aux influences plus américaines. Hervé Paul a ainsi sorti quatre albums, le dernier, "Le chemin des dames", datant de 2008. A noter que pour ce Solo de l'infini, Hervé Paul retrouve Nirox, le batteur de Manu, qui avait participé à son second album "Né en province". Parallèlement à sa carrière solo, Hervé Paul a beaucoup écrit ou réalisé pour de nombreux artistes (Kent, Gino Vanelli, Martine St-Clair...). Guitariste rythmique, Hervé Paul a relevé  le défi du "Solo de l'infini" avec brio. Merci à lui... et si vous voulez suivre ses projets (un mystérieux "Song Rider Project" est dans les tuyaux, une seule adresse : https://www.facebook.com/herve.paul74?fref=ts

Photo : Frédérique Veysset

10/08/2016 - Version #41 : Bratch (Dum Dum Boys)

« Bon, je suis pas là pour parler de moi, mais quand j'étais minot, j'avais une émission radio à Nice, "Les papillons noirs". On était 4 à la faire et c'était une quotidienne. Mais le mardi soir, j'avais droit à ma petite extension perso, et à 22h après "Les papillons noirs", j'enclenchais "Metallic KO". Et là, je passais que du lourd ! Ma vision du métal. Stooges, MC5, Ramones, Aerosmith, Saints, BOC et consort. C'est comme ça que j'ai rencontré les futurs Dum Dum Boys, Bratch et Baldu, qui écoutaient l'émission et passaient me voir pour qu'on partage des titres sur l'antenne. Je les prenais pour des fan-boys, des "mélomanes", et j'ai donc été très surpris de savoir qu'ils s'étaient lancés dans la musique par la suite avec le groupe Dum Dum Boys. Incroyable que ce groupe soit devenu l'un de mes préférés au fil des années et de leur carrière chaotique. Et 30 ans après, ils sont toujours là, toujours sur la ligne. Deux guitaristes parfaits, complémentaires. Depuis, Bratch a multiplié les expériences. Il a collaboré avec de nombreux groupes niçois, avec des artistes américains, en solo (deux albums sous le nom de The Bratchman) ou en groupe (les Groovers, les Bratchmen...), mais il a toujours gardé pour credo le fait de jouer toujours plus dur, toujours plus fort. Lorsqu'il a accepté de nous faire l'honneur de collaborer avec nous pour le Solo de l'infini, on s'attendait à un déluge de larsens et de feedback. Bratch, alias Olivier Nemejanski, nous a offert autre chose : une mélodie magnifique qui fait honneur aux Velvet ou Suicide que nous écoutions lors de nos premières rencontres niçoises. La classe nissarte ! » Matt

Liens Bratch :

https://www.facebook.com/dumdumboysfrenchriviera/?fref=ts

https://www.facebook.com/bratch.thebratchman?fref=ts

29/08/2016 - Version #42 : Christine LIDON

« Christine Lidon est notre 42ème invité du Solo de l'Infini. Et son solo, quelque part entre Adrian Belew et Mick Ronson, nous a mis une grosse claque. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Christine a commencé avec le groupe niçois les Bandits (dans lequel Nirox et moi avons aussi joués), avant de se lancer dans une carrière solo. Elle a aussi beaucoup écrit pour de nombreux artistes français, dont Axel Bauer ou le groupe Native, pour qui elle signera notamment le texte du titre "Si la vie demande ça". Miss Lidon a aussi multiplié les expériences artistiques : concerts avec le cirque équestre équestre Ô Cirque, collaboration avec le groupe japonais Pilar Stupa (le groupe de Delphine Ciampi, qui nous avait fait un autre joli Solo de l'infini...), ainsi que de multiples participations à divers pièces ou créations dans le domaine du spectacle vivant. Depuis quelques années, elle chante et joue dans les Blondes, groupe rock aux accents sixties et aux mélodies imparables et a monté la pièce Vaccum Cleaner, jouée au Théatre National de Nice. »

Matt Murdock

Liens Christine :

https://www.facebook.com/LesBlondes.girlgroup/?fref=ts

https://www.facebook.com/christine.lidon?fref=ts

10/10/2016 - Version #43 : SVEN (Parabellum)

« Une nouvelle fois, c'est un artiste que nous admirons qui nous a fait l'honneur de nous envoyer une nouvelle version de la chanson de Manu Toi et moi pour notre petit marathon du solo de l'infini. Le guitariste chilien Sven Polhammer est surtout connu pour avoir fait partie de l'un des meilleurs groupes punk français, formé par le chanteur Schultz et le parolier Géant vert au début des années 80. Depuis leur reformation en 1998, les Parabellum n'avaient cessé d'écumer les scènes et d'enregistrer, jusqu'à la triste disparition de leur chanteur charismatique le 12 septembre 2014. Mais ce que l'on sait peut-être moins, c'est que Sven (au départ bassiste dans son pays d'origine), n'a jamais cessé de multiplier les expériences artistiques, d'expériences punk en Espagne à diverses compositions pour des spectacles de danse en France. Aujourd'hui, Sven, toujours aussi inspiré et aérien à la six-cordes, continue le Bal des enragés avec ses ex-compères de Parabellum (entre autres enragés...) et écume les bars avec Kick, l'ancien chanteur de Strychnine (qui avait écrit quelques perles pour les Parabellum). Il joue aussi en famille avec femme et enfants depuis 1998 avec les Fatal Monstrum. Un groupe plus qu'à suivre sur facebook.com/fatalmonstrum/. Thanks Mister Sven. »

Matt Murdock

Photo : Mr Zède

Liens Sven :

https://www.facebook.com/parabellumofficiel/?fref=ts

https://www.facebook.com/fatalmonstrum/?fref=ts

07/11/2016 - Version #44  : FRED ALERA

« C'est en lisant son interview dans l'excellent mag W-Fenec que j'ai découvert Fred Alera. En fait, je connaissais déjà quelques-uns de ses groupes passés, comme Second Rate, le mythique groupe de Besançon dans lequel Fred Alera a officié (en tant que bassiste) au début du siècle. Car Fred, entre Besançon, Angoulème ou Toulouse, s'est fait connaître au sein de la scène punk mélodique française : The Waterguns, Lost Cowboy heroes, Billy Gaz Station, Simon Chainsaw, ou en solo sous le nom de Billy the kill. Pour en revenir à W-Fenec, le chanteur y parlait de son tout nouveau projet, sous son nom, et cette fois en français. Un EP très americana qui nous a tellement plu avec Manu que nous lui avons demandé de nous faire une nouvelle version de Toi et moi. Fred a joué, Manu a enregistré, live en studio à la maison, pour un quarante-quatrième Solo de l'infini assez particulier, puisqu'il nous a fait rencontrer un artiste d'exception. Pour info, outre son projet solo, Fred Alera continue de jouer avec Napoleon Solo et d'assurer les guitares mercenaires avec le groupe Oscar Nip. »

Matt Murdock

photo : Delphine Tournier

Lien Fred Alera : https://www.facebook.com/lemeurtrefr/?fref=ts

23/11/2016 - Version #45  : Jérome MONET

« Enfant, je partageais ma chambre avec mon frère, ce qui ne m'a jamais posé problème,

bien au contraire … le week-end cette pièce, tapissée de posters émanant des magazines Best et Rock&Folk, se transformait en local de répétitions. Mon frangin Jérôme aka Jéjé, aka Jay-Jay, y recevait ses potes pour jouer de la guitare. Nous avons tous deux une maman exceptionnelle qui a laissé notre salon devenir une discothèque géante, avec des centaines de vinyles aux références rock&n'roll, folk, blues & hard-rock (on ne disait pas encore métal), qui ont fait mon éducation musicale entre autres (oui parce que j'ai eu une période disco et funk aussi, mais en lousdé, quand personne n'était à l'appart ...) donc, mon frère et ses copains jouaient et chantaient et moi j'écoutais, n'osant intervenir, (ben oui la p'tite soeur c'est quand même un peu le boulet parfois …) surtout par peur de ne pas être à la hauteur des personnes présentes que j'admirais (et c'est toujours le cas). Bref mon grand frère, Monsieur Jérôme Monet, dont je suis fan, me fait le plaisir d'enfin me pondre son solo, et depuis, comme j'ai grandi et que j'ai moins peur, je l'ai même enregistré.

C'est peu dire que je suis fière de ce 45e solo de l'infini ! Une belle histoire de famille que je suis émue de partager avec vous. »

Manu

Photo : Perso

13/12/2016 - Version #46  : Pierre STEPHAN

« Avant d’avoir été pendant près de 10 ans batteur de Toybloïd, j’ai eu une autre vie de musicien complètement différente : j’étais clavier dans un groupe de rock prog, Mycélium, aujourd’hui disparu. Nous étions très influencés par les groupes des années 70 comme Pink Floyd ou Deep Purple. J’étais d’ailleurs un grand fan de Jon Lord. Ce mec a eu un jour l’idée de brancher un orgue Hammond dans un ampli Marshall et a inventé ce son de clavier très distordu, proche d’une guitare électrique.  Le jour où j’ai entendu « Burn » j’ai pris une grosse claque et j’ai compris que l’instrument que je jouais pouvait aussi être très rock. Ce solo pour « Toi et Moi » est un peu aussi un hommage à cette époque. »

Pierre Stéphan

Photo : Judith Lapara

05/01/2017 - Version #47  : Raoul SINIER

« Le cerveau de Raoul Sinier, toujours en ébullition, doit être peuplé de toutes sortes de créatures bizarroïdes. Le genre de succubes sonores et graphiques qui viennent posséder ses créations. Je reste persuadé que si Raoul était anglais, son talent serait beaucoup plus reconnu et apprécié que de ce côté-ci de la Manche. Les Britanniques aiment classer, et ils l'auraient surement placé dans leurs glossaires quelque part entre David Lynch et les expérimentations de Richard James. Même si Raoul Sinier est au final un artiste inclassable, à l'univers si personnel, si unique. Ses aliens sonores sont venus hanter le morceau "Toi et moi" de Manu, dont il vient de faire une version habitée et déstructurée. Raoul Sinier ne s'arrête jamais. Déjà 7 albums au compteur, un travail graphique étonnant... et des dizaines de clips qui mélangent la réalité à des monstruosités 3D totalement sublimes. Un grand artiste. Croyez-bien qu'on est pas peu fiers de cette version. Et découvrez son univers ici-même : www.raoulsinier.com »

Matt Murdock

photo : Raoul Sinier

1 - 2 - 3

Illustrations Fond Solo de l'Infini : Nico Hitori de 

CREDIT PHOTO FOND SITE : thomyKEAT / Froggy's Delight         MANU-FRIENDS.COM © 2015 Tekini Records